Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Cardamine des prés (Cardamine pratensis )

Publié le par tyazz

Cardamine des prés  (Cardamine pratensis )
Cardamine des prés  (Cardamine pratensis )

C'est une des toutes premières que j'ai su identifier !En Lorraine, elle est très commune dans les prairies humides, mais on en voit également beaucoup le long des fossés bordant les grandes allées forestières.

Cardamine des prés  (Cardamine pratensis )

Inutile de la cueillir, c'est une sauvageonne qui ne supporte pas d'être coupée...Assez peu d'insectes butineurs hier, mais j'ai pu voir qu'elle était fréquentée par les bombyles, très actifs en ce moment et qui , "ravitaillant en vol", passent rapidement d'une fleur à l'autre.

Voir les commentaires

Datura officinal au printemps (Datura stramonium)

Publié le par tyazz

Datura officinal au printemps (Datura stramonium)

Voilà le fruit du datura telle qu'il se présentait le 12 octobre sur mon blog.

Un mois plus tard, bien au chaud chez moi, la bogue laissait échapper les petites graines contenant un alcaloïde toxique,la colchicine.

Un mois plus tard, bien au chaud chez moi, la bogue laissait échapper les petites graines contenant un alcaloïde toxique,la colchicine.

Datura officinal au printemps (Datura stramonium)
Datura officinal au printemps (Datura stramonium)

Aujourd'hui, au début du printemps, ce pied de datura que j'ai rencontré lors d'une de mes balades est tout sec, même si certaines de ses bogues n'ont pas laissé échapper toutes leurs graines.

Datura officinal au printemps (Datura stramonium)
Datura officinal au printemps (Datura stramonium)

Mais la plupart sont vides, squelettique et ne gardant plus que les plus grosses de leurs nervures, je trouve le résultat assez esthétique.

Voir les commentaires

Tendres feuilles ( d'arbres )

Publié le par tyazz

J'aime beaucoup la période qui voit les jeunes feuilles éclore peu à peu.

Charme commun. Il doit laisser les premières places aux chênes et aux hêtres, mais il est très présent dans nos forêts lorraines.

Charme commun. Il doit laisser les premières places aux chênes et aux hêtres, mais il est très présent dans nos forêts lorraines.

Le Tilleul des bois (Tilia cordata) nettement moins courant en forêt.

Le Tilleul des bois (Tilia cordata) nettement moins courant en forêt.

L'aulne glutineux ne se plaît qu' en terrain humide, voire les pieds dans l'eau, il borde souvent les nombreux étangs de la vallée de la Moselle.

L'aulne glutineux ne se plaît qu' en terrain humide, voire les pieds dans l'eau, il borde souvent les nombreux étangs de la vallée de la Moselle.

Le saule blanc est lui aussi l'hôte des berges de rivières ou d'étangs.

Le saule blanc est lui aussi l'hôte des berges de rivières ou d'étangs.

Le noisetier borde souvent les allées forestières. Les jeunes feuilles encadre une fleur femelle fécondée qui se transforme peu à peu en noisette.

Le noisetier borde souvent les allées forestières. Les jeunes feuilles encadre une fleur femelle fécondée qui se transforme peu à peu en noisette.

Voir les commentaires

Le cycle du tussilage ou pas d'âne (Tussilago farfara)

Publié le par tyazz

Le cycle du tussilage ou pas d'âne (Tussilago farfara)
Le cycle du tussilage ou pas d'âne (Tussilago farfara)

Le tussilage, le petit soleil de la fin de l'hiver, est une des fleurs les plus précoces ( j'ai trouvé les premiers le 22 février). Ses sites de prédilection sont souvent bien exposés et humides, bords de chemins, fossés ou bords de canal.

Le tussilage pourrait presqu' être pris pour un pissenlit à quelques détails près: les fleurs sont plus petites, ses akènes plus denses et ses feuilles rondes ne sortent qu'après la floraison, comme ici.

Le tussilage pourrait presqu' être pris pour un pissenlit à quelques détails près: les fleurs sont plus petites, ses akènes plus denses et ses feuilles rondes ne sortent qu'après la floraison, comme ici.

Le cycle du tussilage ou pas d'âne (Tussilago farfara)
Le cycle du tussilage ou pas d'âne (Tussilago farfara)

Il a un cycle très rapide, et dans les endroits les plus plus propices, comme ici où il est plein sud et profite de la réverbération de l'eau, ses akènes se sont déjà en partie envolées pour aller coloniser d'autres sites. 

Voir les commentaires

Ponte des grenouilles

Publié le par tyazz

Ponte des grenouilles
Ponte des grenouilles

Comme tous les ans, les grenouilles rousses ont pondu dans les ornières laissées dans les chemins forestiers...et comme tous les ans, elles doivent prier le bon dieu des grenouilles que le printemps soit bien pluvieux afin que les têtards arrivent à maturité avant que les ornières ne soient asséchées..On est là en pleine forêt, à plus d'un kilomètre du premier point d'eau.

Dans les chemins les moins ombragés, les têtards sont déjà sortis de l'oeuf et se pressent les uns contre les autres.

Dans les chemins les moins ombragés, les têtards sont déjà sortis de l'oeuf et se pressent les uns contre les autres.

..... et comme presque tous les ans, je n'ai pas pu m'empêcher d'en prélever quelques uns, en souvenir de mon enfance bien loin déjà !

..... et comme presque tous les ans, je n'ai pas pu m'empêcher d'en prélever quelques uns, en souvenir de mon enfance bien loin déjà !

... autre lieu, on est là dans une zone marécageuse et humide toute l'année, entre rivière et étangs. C'est une autre variété de grenouilles, plus dépendantes de l'eau, et cette année, les pontes ont été particulièrement abondantes !

... autre lieu, on est là dans une zone marécageuse et humide toute l'année, entre rivière et étangs. C'est une autre variété de grenouilles, plus dépendantes de l'eau, et cette année, les pontes ont été particulièrement abondantes !

Voir les commentaires

Le méloé violet au printemps ( Meloe violaceus) femelle et mâle

Publié le par tyazz

Le méloé violet est bien un coléoptère, bien qu'il ne puisse pas voler. L'abdomen de la femelle abrite plusieurs miliers d'oeufs.

Le méloé violet au printemps ( Meloe violaceus) femelle et mâle
Le méloé violet au printemps ( Meloe violaceus) femelle et mâle
Ce spécimen que j'ai rencontré le long d'une allée forestière, est occupé à creuser le sol, ramolli par la pluie, je pense qu'elle est prête à pondre. La femelle mesure environ 30mm.

Ce spécimen que j'ai rencontré le long d'une allée forestière, est occupé à creuser le sol, ramolli par la pluie, je pense qu'elle est prête à pondre. La femelle mesure environ 30mm.

Le méloé violet au printemps ( Meloe violaceus) femelle et mâle
Le méloé violet au printemps ( Meloe violaceus) femelle et mâle

Un autre spécimen, vu un peu plus loin, sur la même allée forestière. L'abdomen de la femelle prête à pondre est particulièrement fragile,on peut s'en rendre compte sur l'avant dernière photo.

La ponte du méloé est dite " hypermétamorphose larvaire", plus simplement, ses larves se développent en deux stades différents.

Pour plus de détails, voir ce site

Le méloé , comme d'autres " crache -sang" émet un liquide rougeâtre quand il se sent menacé. Celui du méloé contient de la cantharidine qui a la réputation d'être aussi toxique que la strychnine ( mais qui serait également aphrodisiaque).

30 mars : rencontre de ce méloé violet mâle.

Méloé violet mâle cherche partenaire.Visiblement pressé, il ne m'a laissé prendre que quelques photos. Sa taille est d'envrion 20 millimètresetson abodmen est nettement moins renflé que celui de la femelle. On peut également identifier le mâle grâce Meloe proscarabeus mâle et son antenne caractéristique coudée au niveau du 6e et 7e article..
Méloé violet mâle cherche partenaire.Visiblement pressé, il ne m'a laissé prendre que quelques photos. Sa taille est d'envrion 20 millimètresetson abodmen est nettement moins renflé que celui de la femelle. On peut également identifier le mâle grâce Meloe proscarabeus mâle et son antenne caractéristique coudée au niveau du 6e et 7e article..

Méloé violet mâle cherche partenaire.Visiblement pressé, il ne m'a laissé prendre que quelques photos. Sa taille est d'envrion 20 millimètresetson abodmen est nettement moins renflé que celui de la femelle. On peut également identifier le mâle grâce Meloe proscarabeus mâle et son antenne caractéristique coudée au niveau du 6e et 7e article..

Voir les commentaires

Le géotrupe printanier ( Geotrupes vernalis)

Publié le par tyazz

Le géotrupe printanier ( Geotrupes vernalis)

Les fleurs ne sont pas seules en avance...Ces géotrupes printaniers semblent être déjà bien occupés à perpétuer l'espèce ! Je les ai trouvés en orée de forêt, juste là où j'ai stationné ma voiture, et leur idylle a bien failli être de courte durée.

En 2013, je n'ai pas rencontré cette espèce avant le 13 avril.

Le géotrupe printanier ( Geotrupes vernalis)

Le géotrupe printanier est un coléoptère de type " bousier", la femelle pond d'ailleurs ses oeufs dans une boulette de crottin allongée.

Bizarrement cette espèce est assez peu documentée. Au vu de ce que j'ai observé, madame est nettement plus grosse que monsieur, qui, vu l'empressement qu'il y mettait, devait sérieusement être titillé par ses hormones!

Voir les commentaires

Mercuriale des bois ou mercuriale vivace ( (Mercurialis perennis )

Publié le par tyazz

C'est une fleur discrète et complètement verte, si bien qu'on l'ignore souvent alors qu'elle est une des premières à annoncer la fin de l'hiver. Elle est apparentée aux euphorbes.

Mercuriale des bois ou mercuriale vivace (  (Mercurialis perennis )
Mercuriale des bois ou mercuriale vivace (  (Mercurialis perennis )

Ces deux photos datent du 1er mars, les mercuriales mesurent alors environ 5 centimètres, elles portent déjà leurs fleurs non encore " opérationnelles".

Mercuriale des bois ou mercuriale vivace (  (Mercurialis perennis )
Mercuriale des bois ou mercuriale vivace (  (Mercurialis perennis )
Mercuriale des bois ou mercuriale vivace (  (Mercurialis perennis )

La mercuriale a bien grandi, elle mesure actuellement une vingtaine de centimètres, mais passe toujours inaperçue, sauf par les butineurs qui fréquentent ses fleurs actuellement bien écloses. Elle se plaît, chez nous, en bordure des allées forestières.

Elle est donnée comme toxique par certaines sources, mais aurait été utilisée en cataplasme contre la constipation, et en sirop comme diurétique.

Son mode de propagation est le même que celui des orties : les rhizomes. 

Voir les commentaires

Histoire d'arbres...

Publié le par tyazz

Coupé net...mais pas sans bavures!!

Coupé net...mais pas sans bavures!!

Histoire d'arbres...
Indignez vous !!

Indignez vous !!

Arbres et rochers, amis d'enfance...
Arbres et rochers, amis d'enfance...

Arbres et rochers, amis d'enfance...

Bien encadré...

Bien encadré...

Le pot de terre contre le pot de fer...

Le pot de terre contre le pot de fer...

Il n'est jamais trop tard pour redresser la situation !
Il n'est jamais trop tard pour redresser la situation !

Il n'est jamais trop tard pour redresser la situation !

Les 7 premières photos sont des sapins. La dernière est un hêtre .

Voir les commentaires

Sous l'écorce, l'Iule à pattes blanches ( Tachypodoiulus niger)

Publié le par tyazz

Sous l'écorce, l'Iule à pattes blanches ( Tachypodoiulus niger)

Pardon à ce iule à pattes blanches d'avoir soulevé l'écorce du vieux chêne ( mais où je comptais bien le trouver).

Surpris en plein sommeil ( ou hibernation), il n'a pas bougé d'une patte, et je n'ai pas eu le coeur de le déranger plus.

Chaque segment de l'iule porte deux paires de pattes ( hormis les 4 premiersqui n'en portent q'une) et à chaque mue, l'iule s'allonge d'un segment, donc plus ils sont vieux, plus ils sont de pattes. Difficile cependant de dire quel âge à celui-ci !

Sous l'écorce, l'Iule à pattes blanches ( Tachypodoiulus niger)

Voir les commentaires

1 2 3 > >>