Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #fruits tag

Cynorhodons bien mûrs (fruit de l'églantier)

Publié le par tyazz

Cynorhodons bien mûrs (fruit de l'églantier)
Cynorhodons bien mûrs (fruit de l'églantier)

Certains cynorhodons sont encore un peu durs (première photo), mais la plupart sont à point après quelques jours de gelées matinales, (on le sent bien en les pressant)..

On peut trouver sur internet de nombreuses utilisations du cynorhodons ( Wikipédia dénombre nombre d'usages dans des pays plus ou moins lointains ).

Cynorhodons bien mûrs (fruit de l'églantier)

Pour ma part, je ne fais pas de récolte, mais je ne peux pas passer à côté d'un églantier en cette saison sans presser quelques cynorhodons, pour en sucer la délicate pulpe parfumée.

Voir les commentaires

Mirabelles de Lorraine

Publié le par tyazz

Mirabelles de Lorraine

Les mirabelles doivent être inscrites dans les gènes de la plupart des Lorrains et je n'en ai jamais vu cracher sur une bonne tarte aux mirabelles ! Souvenir d' enfance où j' allais les ramasser dans le verger familial en traînant les pieds !

celles-ci ont été achetées à un particulier pour la modeste somme de 2€ le kilo, une partie va être consommée rapidement, les autres attendrons leur tour dans le congélateur !

Voir les commentaires

Lierre grimpant (Hedera helix)

Publié le par tyaz

Parmi les rares taches vertes dans la nature hivernale, le lierre répond toujours présent.

Lierre grimpant (Hedera helix)
Lierre grimpant (Hedera helix)
Lierre grimpant (Hedera helix)

La fin de l'hiver est pour lui la maturité de ses baies, plus ou moins hâtives selon son exposition, les baies de la dernière photo sont à point et vont faire le régal de toute une petite faune sédentaire ou migratrice.

Grives diverses, merles, gros-becs sans oublier lérot et renards ( liste non-exhaustive sont amateurs de baies de lierre.

Lierre grimpant (Hedera helix)
Lierre grimpant (Hedera helix)

On peut remarquer que les feuilles de lierre en " mode conquête du terrain" et les feuilles en mode " reproduction" ont une forme différente. Celles-ci ont été prises au mois de décembre.

Voir les commentaires

Épine noire ou Prunellier (Prunus spinosa)

Publié le par tyaz

Épine noire ou Prunellier (Prunus spinosa)
Épine noire ou Prunellier (Prunus spinosa)

La prunelle est sans doute le dernier fruit de l'automne...Traditionnellement, il faut attendre les premières gelées avant de les goûter, mais cette année, elles sont plutôt en avance.

Ne pas compter, de toute manière, sur un fruit très sucré ! Son usage le plus traditionnel est la liqueur de prunelle, mais je ne peux jamais m'empêcher d'en avaler quelques-unes au passage malgré son âpreté.

Voir les commentaires

Petites graines ou baies de fin d'été (2)

Publié le par tyaz

Petites graines ou baies de fin d'été (2)

Samares de frênes, avec leurs petites "ailes", sensées s'envoler au vent.

Petites graines ou baies de fin d'été (2)
Petites graines ou baies de fin d'été (2)

Samares du charme, autre forme de graines ailées.

Petites graines ou baies de fin d'été (2)

Viorne obier avec ses petites graines rouges, appétissantes, mais non comestibles. Les feuilles sont déjà en couleur " automne".

Petites graines ou baies de fin d'été (2)

Marrons d'Inde, pas vraiment un arbre forestier, mais c'est un de mes préférés.

Petites graines ou baies de fin d'été (2)

Petites cônes du mélèze, qui est un des rares résineux caduques, et qui ne tardera pas à perdre ses aiguilles.

Petites graines ou baies de fin d'été (2)
Petites graines ou baies de fin d'été (2)

Sceau de Salomon multiflore (Polygonatum multiflorum), de la famille des Liliacées, les petites baies seraient pour le moins purgatives..mais qui penserait à les avaler ??

Petites graines ou baies de fin d'été (2)

Prunelles, fruits du prunellier ou Epine noire. Les prunelles sont comestibles mais âpres avant les premières gelées (et jamais très sucrées...).

Petites graines ou baies de fin d'été (2)

Baies du sureau noir, comestibles mais encore âpres à ce stade...On en fait des confitures ou du vin de sureau.

Voir les commentaires

Petites graines ou baies de fin d'été

Publié le par tyaz

Quelques fruits, baies ou graines de la fin d'été, même si tous ne sont pas à maturité.

Petites graines ou baies de fin d'été

Alisier blanc

Petites graines ou baies de fin d'été

Alisier torminal

Petites graines ou baies de fin d'été

Cenelles, les fruits de l'aubépine ou épine blanche.

Petites graines ou baies de fin d'été

Cynorhodon, faux fruit de l'églantier

Petites graines ou baies de fin d'été

Akènes ailés de l'érable plane

Petites graines ou baies de fin d'été
Petites graines ou baies de fin d'été

Houblon, plante volubile comme le liseron, qui utilise toutes sortes de supports ( ici des ronces), il est très en forme cette année.

Petites graines ou baies de fin d'été

Le " bonnet d'évêque" fruit du fusain d' Europe. D'habitude, il est d'un rose vif, mais cette année, la sécheresse est passée par là et les petites capsules contenant les graines sont toutes ratatinées..

Voir les commentaires

Feuilles et glands des chênes rouvre, pédonculés et des marais

Publié le par tyaz

Les deux premiers se ressemblent, le troisième, originaire d'Amérique du Nord est sesiblement différent.

Feuilles et  glands des chênes rouvre, pédonculés  et des marais
Feuilles et  glands des chênes rouvre, pédonculés  et des marais

Chêne rouvre (Quercus petaea) également appelé chêne sessile.. pour faire simple, les feuilles ont une queue mais pas les glands. il atteint 30 à 35 mètres.

Feuilles et  glands des chênes rouvre, pédonculés  et des marais
Feuilles et  glands des chênes rouvre, pédonculés  et des marais

Chêne pédonculé ( Quercus robur), il atteint 40 mètres, ses feuilles sont légèrement plus grandes et ses glands légèrement plus gros que chez le précédent...toujours pour faire simple, ses feuilles n'ont pas de queue, mais ses glands en ont.

Feuilles et  glands des chênes rouvre, pédonculés  et des marais
Feuilles et  glands des chênes rouvre, pédonculés  et des marais

Impossible de confondre le chêne des marais avec les deux précédents, ses feuilles sont beaucoup plus grandes et découpées et ses glands sont plus ramassés.

Ils atteignent 20 à 25 mètres, mais eux que je rencontre sont tous plus petits et ont été plantés à proximité des petits étangs de pêche.

Feuilles et  glands des chênes rouvre, pédonculés  et des marais

Ecorce d'un chêne des marais d'environ 8 mètres.

Feuilles et  glands des chênes rouvre, pédonculés  et des marais

Chatons et feuilles du chêne des marais au début du printemps (13 avril)

Feuilles et  glands des chênes rouvre, pédonculés  et des marais

Inflorescences et feuilles à la date du 27 avril.

Voir les commentaires

Ronce bleue (Rubus caesius)

Publié le par tyaz

Ronce bleue (Rubus caesius)
Ronce bleue (Rubus caesius)

Si la ronce des haies ( Rubus fructosus ) est très commune, sa cousine la ronce bleue l'est un peu moins.

Ses drupes sont au nombre de 3 à 5 par fruit, et assez souvent près du sol, ce qui dissuade de les cueillir, elles sont d'ailleurs beaucoup moins sucrées, même si elles restent comestibles.

Ronce bleue (Rubus caesius)

Je les trouve souvent le long des canaux et des fossés humides, quelquefois en compagnie des ronces des haies.

Voir les commentaires

Le petit fruit toxique de la Parisette à 4 feuilles (Paris quadrifolia)

Publié le par tyaz

La Parisette à 4 feuilles appartient à la famille des Liliacées.

Le petit fruit toxique de la Parisette à  4 feuilles  (Paris quadrifolia)
Le petit fruit toxique de la Parisette à  4 feuilles  (Paris quadrifolia)

Parisettes à quatre feuilles prises le 13 avril. Je n'ai pas eu l'occasion de la photographier en fleur cette année, mais les curieux peuvent la trouver sur mon blog par ici, où il y a presque tout son développement, sauf le fruit à maturité.

Le petit fruit toxique de la Parisette à  4 feuilles  (Paris quadrifolia)
Le petit fruit toxique de la Parisette à  4 feuilles  (Paris quadrifolia)
Le petit fruit toxique de la Parisette à  4 feuilles  (Paris quadrifolia)

Le fruit à maturité de la parisette pris le 6 juillet dans une forêt de feuillus ( hêtres, charmes et chênes).

Le fruit à une beauté vénéneuse, l'ingestion est d'ailleurs fortement déconseillée, quelques baies suffirait à occire un humain .. à ne pas vérifier !!

Voir les commentaires

Raisins de serpent ( Arum gouet-Arum maculatum)

Publié le par tyaz

Les raisins de serpent sont les baies de l'arum gouet ou arum maculé ..

Pour voir le développement de cette plante ( sur mon blog), c'est par ici

Raisins de serpent ( Arum gouet-Arum maculatum)

Quelques mois après fécondation de la plante, il ne reste que des tiges ornées de petites baies (photos du 1er juillet).

Raisins de serpent ( Arum gouet-Arum maculatum)
Raisins de serpent ( Arum gouet-Arum maculatum)
Raisins de serpent ( Arum gouet-Arum maculatum)

Quinze jours plus tard, les baies sont en partie mûres, certaines sont déjà tombées.

Raisins de serpent ( Arum gouet-Arum maculatum)

Autre spécimen semi-mûr, on croirait un empilement de tomates et de poivrons verts ! Le spathe, petit cornet foliacé qui protégeait les organes reproducteurs, pend, desséché.

Les baies d'arum gouet entraîneraient des troubles digestifs, nerveux et cardiaques possiblement mortels.

D'après certaines sources, l'appellation " raisin de serpent" aurait servi à bien imprégner les enfants de la dangerosité des baies de l'arum ( qui plus est, légèrement sucrés)

Raisins de serpent ( Arum gouet-Arum maculatum)

19 JUILLET: Maturité complète pour les baies de l'arum gouet...

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 > >>