Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Langue de cerf ou scolopendre ( Phyllitis scolopendrium)

Publié le par tyaz

Langue de cerf ou scolopendre ( Phyllitis scolopendrium)

Bien qu'un peu molles, les feuilles des langues de cerf ont plutôt bien résisté aux vagues de froid ( elles supporteraient -30°)

 

Langue de cerf ou scolopendre ( Phyllitis scolopendrium)

Malgré les apparences, c'est bien une fougère, la seule espèce européenne du genre. Elle est protégée dans certaines régions, mais pas en Lorraine où elle n'est pourtant pas très courante. 

Pas très courante, mais quand elle apprécie un site plutôt calcaire,humide et ombragé, elle peut proliférer comme dans ce petit bois ou elle s'étale sur plusieurs centaines de mètres. Les frondes peuvent mesurer de 30 à 60 centimètres.

Langue de cerf ou scolopendre ( Phyllitis scolopendrium)

Voir les commentaires

Arum gouet ou pied de veau

Publié le par tyazz

Egalement appelé arum tacheté ( mais les spécimens tachetés ne sont pas les plus nombreux en Lorraine ) 

Arum gouet ou pied de veau

Voila celui que je traque à chaque fin d'hiver : l'arum gouet, c'est une des premières taches vertes qui émerge de la litière, souvent à l'abri des vents froids . 

Sa présence en bordure de forêt ou de friches me conforte dans le retour imminent du printemps ! 

Arum gouet ou pied de veau
Arum gouet ou pied de veau
Arum gouet ou pied de veau
Arum gouet ou pied de veau

L'arum gouet tel qu'il devrait  être à la mi-avril...

Voir les commentaires

Arbres qui penchent...

Publié le par tyazz

Arbres qui penchent...

Mon grand-père disait souvent : " tout ce qui penche ne tombe pas " ...Effectivement, il ne tombait pas, mais sa canne l'aidait bien à tenir debout !!

Je passe régulièrement et depuis des années devant ces arbres qui se penchent vers le canal (sans doute pour s'admirer) et je me dis à chaque fois, surtout après des pluies abondantes, que l'un deux va plonger ...

Arbres qui penchent...

Des quatre arbres qui penchent en quelques dizaines de mètres, celui-i est le plus penché, c'est un chêne, et en été, avec les feuilles et les glands, la branche la plus basse rase l'eau !

Arbres qui penchent...

Voir les commentaires

Au bonheur des mousses

Publié le par tyazz

Au bonheur des mousses
Au bonheur des mousses

J'étais parti en quête de nivéoles printanières dans ce vallon ( de la Deuille) où l'humidité ambiante leur est favorable ..

Pas une seule nivéole, même pas une seule tige, le printemps dans cet endroit aurait -il  du retard !!

Au bonheur des mousses
Au bonheur des mousses
Au bonheur des mousses

Pas de nivéoles donc, mais des mousses superbes et grimpantes ! Les quelques bancs de roche en profitent pour se rhabiller..

Au bonheur des mousses

Je me demande encore comment celle-ci est arrivée à trois mètres du sol !

Au bonheur des mousses
Au bonheur des mousses
Au bonheur des mousses
Au bonheur des mousses

Sur ce vieux tronc de chênes, les tiges de lierres se sont habillées de mousses, les mousses mortes ont une apparence de fourrure !

De retour chez moi, j'ai fait le point sur la date de "naissance" des nivéoles sur ces dernières années:

2012 17 mars

2013: 22 mars

2014: 25 février

2015: 10 mars

2016: 4 mars

Tous comptes faits, ce n'est pas Dame Nature qui est en retard ...

Voir les commentaires

Schizophylles communs

Publié le par tyazz

Schizophylles communs
Schizophylles communs

Les petits schizophylles ont traversé bravement les périodes de gels, mais ce n'est pas leur petite " fourrure" duvetée qui les a protégé du froid !

Schizophylles communs

Côté verso.. les lamelles harmonieusement disposés ont perdu beaucoup de leur souplesse mais elles font encore bonne figure.

Schizophylles communs

Les schizophylles ne dédaignent pas de s'installer sur la tranche des troncs ou grosses branches.

Voir les commentaires

Bourgeons en février

Publié le par tyaz

Bourgeons en février
Bourgeons en février

Après un bonne période de froidure, quelques jours de soleil et les bourgeons commencent à se sentir à l'étroit.

A tout seigneur, tout honneur, le bourgeons de marronnier, le plus gros de la sylve locale. il est déjà bien gonflé et collant  ( de propolis, résine végétale).

Bourgeons en février

Peuplier noir, également un gros bourgeon ( surtout les jeunes plants). Il ne colle pas encore, mais c'est également un arbre au propolis abondant ( et très odorant).

Bourgeons en février
Bourgeons en février

Bourgeon érable ( sans doute érable sycomore).

Bourgeons en février
Bourgeons en février

Chêne rouvre ( également appelé chêne sessile). Les bourgeons sont regroupés, déjà bien formés, mais si le chêne est un arbre qui garde le plus longtemps ses feuilles mortes, c'est également un de ceux qui développe ses feuilles le plus tard.

Voir les commentaires

Eolienne pour étang

Publié le par tyaz

Eolienne pour étang

Le petit étang de Messein s'est équipé depuis quelques années d'éoliennes chargées d'oxygéner l'eau en été ( et en limiter l'eutrophisation).

Principalement dédié à la pêche, l'étang possède également une petite base nautique ouverte d'avril à novembre .

Eolienne pour étang

Les éoliennes flottantes sont réparties sur la surface de l'étang, celle -ci à dû larguer les amarres, puisqu'elle se retrouve en bordure.

Hier un petit vent  ( froid) faisait tourner les pales et on peut voir le remous  de l'hélice brassant l'eau à fleur d'eau...

Foulque macroule

Foulque macroule

Voir les commentaires

Petite promenade dominicale en bordure d'étangs.

Publié le par tyaz

Petite promenade dominicale en bordure d'étangs.
Petite promenade dominicale en bordure d'étangs.
Petite promenade dominicale en bordure d'étangs.

Rivière, canaux et étangs sont à peu près tous libérés des glaces et les cygnes sont à nouveau en quête de nourriture, une petite croûte de pain par exemple ! malheureusement pour eux, par de pain aujourd'hui ! fatalistes, ils retournent à la pêche aux plantes aquatiques. 

 

 

 

 

 

 

Petite promenade dominicale en bordure d'étangs.
Petite promenade dominicale en bordure d'étangs.

Un peu plus loin, un aulne glutineux a été déraciné et les pêcheurs l'ont tronçonné, belle occasion d'admirer sa couleur unique.

 

 

 

Petite promenade dominicale en bordure d'étangs.

Bonne nouvelle: les premiers chatons mâle de saule Marsault commencent à éclore, la fin de l'hiver approche...

Voir les commentaires

Les premiers chatons de noisetier

Publié le par tyaz

Les premiers chatons de noisetier

Avec les gelées sévères de janvier, les chatons ont pris un peu de retard par rapport à une année moyenne, certain sont même légèrement nécrosés.

Les premiers chatons de noisetier

C'est en lisière de forêt ou le long des voies forestières que les noisetiers sont les plus nombreux, leur petite taille ( environ 5 mètres) ne peut pas rivaliser avec les charmes, hêtres, chênes en quête du soleil ! 

Voir les commentaires

Le mois de Février de miss Holden

Publié le par tyaz

Suite du journal champêtre d' Edith Holden (1906)..j'aime le côté suranné et romantique de cet ouvrage ..

Le début 

Le mois de Février de miss Holden
Le mois de Février de miss Holden
Le mois de Février de miss Holden
Le mois de Février de miss Holden
Le mois de Février de miss Holden
Le mois de Février de miss Holden
Le mois de Février de miss Holden
Le mois de Février de miss Holden
Le mois de Février de miss Holden

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>