Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bords d'étangs

Publié le par tyazz

Bords d'étangs
Bords d'étangs

Grenouilles vertes... elles sont nombreuses en bordure d'étang à coasser mais prêtes à regagner les profondeurs quand elles voient un intrus.

La grenouille verte  est issue de l'hybridation entre la grenouille de Lessona et la grenouille rieuse.. de 40 à 120mm, celle-ci n'est pas loin de sa taille maximale..

Bords d'étangs
Bords d'étangs
Bords d'étangs
Bords d'étangs

Une nappe de nénuphars blancs.. ils sont assez  peu nombreux sur cet étang..

Bords d'étangs

Petit nénuphar jaune, esseulé, mais au milieu de centaines de Gerris qui patinent, c'est d'ailleurs la première fois que j'en vois en telle densité!  

Bords d'étangs

Reine des près ( Filipendula ulmaria), elle est connue pour ses propriétés anti-douleur. Elle porte également  d'autres noms : spirée ulmaire, belle des près herbe aux abeilles ( et quelques autres)..

Elle apprécie les sols humides et elle va agrémenter les bords d'étangs et de canal pendant une bonne partie de l'été ( pour mon plus grand plaisir)..

 

 

Bords d'étangs

Valériane officinale ou herbe aux chats, également connue pour ses vertus officinales, mais moins présente que la précédente..

Commenter cet article

Matinal44 22/06/2017 17:54

C'est une jolie série. Il y a tellement de choses à voir sur les bords d'un plan d'eau !

Josiane 22/06/2017 09:40

J'ai bien ri en lisant le commentaire de Catherine car j'ai un peu le même mélange grâce des gamins voisins qui une année ont fait de l'élevage de têtards dans 1 de mes bassins ! Maintenant il y a des coloris de grenouille un peu improbable !

Catherine 22/06/2017 07:48

Gamine, j'ai rapporté d'un voyage de classe dans les Vosges une bouteille pleine de têtards de reinette. Le lendemain, nous partions en Espagne en voiture pour les vacances et mes parents m'ont demandé de jeter tout ça dans la Meurthe au fond du jardin. Mais j'ai caché mon trésor et je l'ai emporté.
En Espagne, ravie, j'ai suivi jour après jour la transformation des têtards en petites grenouille, que je nourrissais de morceaux de mouches.
De retour sur Nancy, j'ai dû me séparer des grenouilles, devenues trop encombrantes pour le voyage. Je les ai jetées dans un grand bassin d'eau au fond du jardin de la maison louée, où il y avait déjà des grenouilles, de grosses grenouilles brunes.
L'année suivante, nous avons reloué la même maison en Espagne, et dès notre arrivée, j'ai couru au fond du jardin pour voir ce que mes reinettes étaient devenues...
Mon père en a ri pendant des années en pensant à la tête du biologiste devant le résultat, perdu dans des conjectures quant l'origine de ce beau mélange de grenouilles vertes, brunes et bariolées, de toutes tailles, certainement unique dans tout le pays...

Tyaz 26/06/2017 09:02

J''ai aussi souvent pratiqué l'élevage de têtards, mais pas de A à Z .. j'avais toujours une forte mortalité quand les têtards avaient leurs 4 pattes et que la " queue" commençait à se résorber !! alors je les remettais dans un fossé !!
Au moment de la ponte, la nature est prodigue et les frais de grenouilles rousses sont abondantes dans les fossés forestiers, mais quand on a peu d'eau, comme cette année, les fossés se retrouvent à sec et des milliers de têtards meurent avant le stade "pré-adulte"..