Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Arbres en péril ( suite et fin)

Publié le par tyaz

Il tient tant bien que mal ...
Il tient tant bien que mal ...

Il tient tant bien que mal ...

Arbres en péril ( suite et fin)
Arbres en péril ( suite et fin)
Arbres en péril ( suite et fin)

Isolé sur une butte, le hêtre a développé une racine plongeante grosse comme une cuisse, il tiendra tant que la butte ne s'effondrera pas un peu plus bas .

Arbres en péril ( suite et fin)
Arbres en péril ( suite et fin)
Arbres en péril ( suite et fin)
Sur le fil du rasoir...

Sur le fil du rasoir...

Arbres en péril ( suite et fin)
Arbres en péril ( suite et fin)
Arbres en péril ( suite et fin)

Un peu en arrière du "front", ce hêtre s'est stabilisé, mais le terrain s'est en partie dérobé et a créé un vide où, couchées, deux personnes tiendraient à l'abri ! Quelques pierres sont prisonnières des racines!

 

 

Arbres en péril ( suite et fin)
Arbres en péril ( suite et fin)

Tronc d'une dizaine d'années, qui a su retrouver la verticale après un glissement de terrain ..

Commenter cet article

Cathline 15/12/2016 10:13

impressionnantes ces racines et la faculté de l'arbre à tenir bon

la Cigogne noire 13/12/2016 19:28

Cette série mériterait largement du tirage papier. Autant pour sa beauté que pour ce qu'elle pourrait APPRENDRE aux hommes qui se pensent supérieurs à la force vitale, ou dit autrement, à l'intelligence même de Dame Nature. A ce petit jeu, nous la détruisons mais c'est bien elle, qui au final, nous survivra et pas l'inverse. Bien qu'il soit politiquement correct de le nier.

Tyaz 13/12/2016 20:18

En l'occurrence, le phénomène que j'ai photographié reste naturel... c'est vrai que les forêts ont un peu tendance à être exploitées comme les terrains agricoles ( sans parler des chênes qui partent en chine pour revenir sous forme de produits finis), mais la forêt française ne se porte pas trop mal globalement, et la Lorraine a un bon pourcentage de surface boisée en partie grâce à l'ONF..

Josiane 13/12/2016 13:32

J'habite au bord d'un petit ruisseau et il y a des arbres le long qui déploient des trésors d'ingéniosité pour rester rester debout... Le beau et immense chêne qui avait pourtant lancé des racines en arrière a été mis à bas à cause du vent et comme je suis peut-être très bête, j'en ai pleuré......
Bon mardi.

Pascale DELALANDRE 13/12/2016 12:55

C'est clair qu'ils n'ont plus beaucoup de matière pour s'accrocher, mais que de ressources pour survivre.
Belle série. Bonne journée