Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Grande prêle ( Equisetum maximum), les pousses fertiles

Publié le par tyazz

Comme pour beaucoup de plantes, les prêles sont en avance sur les années précédentes et j'en ai rarement vu autant sur les berges de ce canal des Vosges qui est une de mes balades les plus courantes.

Grande prêle ( Equisetum maximum), les pousses fertiles
Grande prêle ( Equisetum maximum), les pousses fertiles

Les squelettes de la génération précédente constituent pour les jeunes pousses une pouponnière idéale.

Grande prêle ( Equisetum maximum), les pousses fertiles
Grande prêle ( Equisetum maximum), les pousses fertiles

Les prêles, sur ce substrat humide et riche en nutriments atteignent facilement un mètre, voire plus. Leurs "feuilles" ou microphylles sont agencées comme les baleines des parapluies, mais sur plusieurs niveaux, autour d'une tige fortement siliceuse, comme toutes les parties de la prêle et on peut facilement s'en apercevoir en froissant une partie de la plante.

Grande prêle ( Equisetum maximum), les pousses fertiles
Grande prêle ( Equisetum maximum), les pousses fertiles

Les prêles qu'on voit actuellement sont condamnées à disparaître. Ce sont des tiges fertiles qui ont une durée de vie d'une dizaine de jours et qui seront remplacées par les tiges définitives, qui seront, elles, stériles. 

A maturité, les sporanges sont colorés, comme ici et laissent échapper leurs spores au gré du vent ou quand les tiges sont secouées.

Commenter cet article

ghislaine 19/03/2014 12:09

je l'ai vue hier et elle me fait penser à une morille ( au début) en plus fin .

M'sieur Momo 19/03/2014 10:20

Superbe ! Je ne la vois que chez toi, car chez moi il n'y n a pas.