Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fruits sauvages de l'automne

Publié le par tyaz

On a souvent décrié ce drôle d'été pourtant on ne pourra pas dire qu' il a été chiche en fruits sauvages, les arbustes en sont bien garnis.

Cenelles, fruits de l'aubépine ou épine blanche. Pulpe comestible, mais acide.

Cenelles, fruits de l'aubépine ou épine blanche. Pulpe comestible, mais acide.

Cynorhodons, fruits de l'églantier. La pulpe est comestible un peu plus tard dans la saison.

Cynorhodons, fruits de l'églantier. La pulpe est comestible un peu plus tard dans la saison.

Prunelles, fruits du prunellier ou épine noire. Comestible après les premières gelées.

Prunelles, fruits du prunellier ou épine noire. Comestible après les premières gelées.

Fruits sauvages de l'automne
Fruits du fusain d'Europe, on les appelle aussi "Bonnets d'évêques". Ses fruits réputés toxiques. Ses petites graines n'attendent qu'un bon coup de vent pour tomber.

Fruits du fusain d'Europe, on les appelle aussi "Bonnets d'évêques". Ses fruits réputés toxiques. Ses petites graines n'attendent qu'un bon coup de vent pour tomber.

Fruits de la viorne obier datant du 4 octobre, le rouge doit être aujourd'hui un peu différent.Ces fruits sont non comestibles mais ont été utilisés en médecine traditionnelle.

Fruits de la viorne obier datant du 4 octobre, le rouge doit être aujourd'hui un peu différent.Ces fruits sont non comestibles mais ont été utilisés en médecine traditionnelle.

Commenter cet article

eric 07/11/2013 19:23

J'aime bien ta nouvelle version de blog.

Je connais bien les cynorrhodons, les fameux poils à gratter. Quand j'étais enfant, on ouvrait un fruit et on le frottait dans le dos de quelqu'un. Démangeaison assurée !